Pourquoi la biodiversité est-elle importante  lorsqu’il s’agit d’agriculture?
20 ago. 2021

Probelte - Nouvelles - Pourquoi la biodiversité est-elle importante lorsqu’il s’agit d’agriculture?

Pourquoi la biodiversité est-elle importante lorsqu’il s’agit d’agriculture?

Nous estimons qu’il existe plus de 9 millions d’espèces différentes d’animaux, de plantes et de champignons dans le monde, mais leur diversité a chuté de plus de 60 % en seulement 40 ans. La biodiversité traite de la vie, de ses variations et de son importance. Elle contemple également sa capacité de résistance et son évolution, ainsi que la qualité de vie, même si ce dernier point est moins connu.

Qu’est-ce que la biodiversité et pourquoi est-elle précieuse ?

Le mot biodiversité est apparu comme contraction de l’expression diversité biologique pour la première fois en octobre 1986, lors de la célébration du National Forum on Biodiversity, convoqué par Walter G. Rosen, à qui l’idée du mot est attribuée. Mais au-delà de la sémantique, nous pouvons dire que le concept traite de richesse.

À un niveau plus général, le mot se réfère aux diverses espèces qui cohabitent dans un endroit. Au niveau technique, dans le domaine de la biologie, la biodiversité comprend concrètement le nombre de populations d’organismes et d’espèces différentes existants dans une zone. Pour les écologues, ce concept inclue la diversité des interactions constantes entre les espèces et leur écosystème.

De ce point de vue, il est possible de distinguer trois niveaux de biodiversité :

  • La génétique (ou diversité intraspécifique), qui traite de la variation existante dans chaque espèce ;
  • La spécifique, qui fait référence à la diversité des espèces qui partagent l’écosystème ;
  • L’écosystémique, qui décrit la diversité des communautés biologiques, ou biocénoses, dont l’ensemble constitue la biosphère.

Il n’est finalement pas possible d’évoquer les êtres vivants sans mentionner leurs relations.

Nous pouvons par exemple expliquer qu’il existe de nombreuses espèces d’arbres fruitiers dans un champ : pommier, amandier, pêcher, etc., ainsi que de nombreuses espèces d’insectes et autres animaux. La biodiversité de ce domaine imaginé ne comprend pas uniquement ces espèces mais fait également référence à leur relation entre-elles : l’effet de pollinisation de l’une d’elles, les fléaux, l’interaction de compétition pour le sol entre les arbres, etc.

En résumé, le mot biodiversité parle de richesse de vie, du point de vue minimaliste, des gènes, jusqu’au niveau optimum, les communautés biologiques, qui composent le monde dans lequel nous vivons. 

Conserver la biodiversité pour conserver notre qualité de vie

Quelle est l’importance de la perte d’espèces d’êtres vivants ? 

Lorsque des espèces disparaissent, en plus de la valeur éthique, ce sont leurs relations avec les autres êtres vivants qui rendent l’écosystème plus vulnérable. La disparition d’insectes volants qui aident à polliniser nos champs de fruitiers par exemple, peut entraîner l’absence de production de fruits ainsi que la disparition d’arbres avec le temps.

Et en quoi est-ce mauvais, par exemple, de perdre les insectes qui produisent des fléaux ?

Les relations biologiques sont très complexes et englobent tant de nuances qu’elles sont presque impossibles à prévoir : ces espèces peuvent être essentielles pour tenir à distance les prédateurs qui dévorent les insectes volants. Ainsi, la disparition de cette biodiversité affecterait également le champ de manière négative, même si cela ne paraît pas forcément clair à première vue.

Laisser les fléaux à leur libre arbitre et sans contrôle risquerait d’achever les cultures, ce qui entraînerait à nouveau des conséquences désastreuses. C’est pourquoi il est primordial de maintenir un contrôle exhaustif de la biodiversité pour la conserver. Et cela doit être réalisé d’un point de vue médité et scientifique, ce qui comporte un coût élevé, qui sera encore plus élevé si ce fait n’est pas pris en compte. Par conséquent, il est indispensable d’utiliser des mesures spécifiques afin d’aider à les contrôler, pour ne pas entraîner de ravages, mais sans réduire la biodiversité.

La diversité biologique affecte l’ensemble des membres d’un écosystème. Nous savons aujourd’hui que les milieux avec les valeurs les plus élevées sont liés à une meilleure qualité de vie. Cela se doit en général au fait qu’ils disposent d’une quantité plus grande et meilleure d’aliments, de produits de base pour les médicaments, d’éléments naturels pour les loisirs, ainsi qu’un nombre illimité de propriétés bénéfiques. Et si l’on reprend notre exemple précédent : il sera toujours mieux de manger des pommes, des pêches et des amandes que seulement des pommes, par exemple.

La biodiversité est aussi essentielle pour résister contre les menaces. Plus la diversité génétique est importante et plus il existe de possibilités pour un écosystème de se récupérer, d’un incendie par exemple, ou encore d’une maladie très agressive qui décime une population. En définitive, la diversité reste toujours positive, comme symbole d’adaptation, d’évolution et de qualité de vie.

D’après l’Union Européenne, la biodiversité des plantes et des animaux sauvages a chuté de plus de 60 % au cours de ces 40 dernières années.

  • Il est estimé qu’il existe environ 7,77 millions d’espèces animales.
  • 298 000 végétaux.
  • 611 000 espèces de champignons.
  • Plus d’un million d’espèces sont en risque d’extinction, à notre connaissance.

La disparition desdites espèces engendre un coup dur pour les communautés du monde entier. Il est vrai que parmi les espèces susceptibles d’être en danger, directement ou non, beaucoup font partie des plus utiles pour l’être humain. Même si ce n’était pas le cas, comme indiqué auparavant, la perte de la biodiversité affecte l’ensemble de l’écosystème et se répercutera tôt ou tard sur la santé et la qualité des vies humaines (en plus du reste du monde).

Il est donc indispensable d’apprendre à l’évaluer de manière adéquate, de connaître son rôle dans notre vie et comment aider à la protéger. Par chance, et en particulier dans ce domaine, nous prenons chaque jour un peu plus conscience du besoin de veiller sur un environnement riche et respectueux qui nous aide à conserver la qualité de vie de tout l’écosystème.

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Comparte

derrière